Accueil VCNAAccueil - Présentation - Action - News - Danger éolien - Bail éolien - Pompe... - Photos - lien externe Pétition - Contact

éolien et santé



Le danger éolien sur la santé est sournois. Malgré de nombreuses "études" financées par l'Etat, les chiffres semblent se dérober au moment des conclusions... Toutefois, l'impact visuel, auditif et magnétique de l'éolien est une réalité quotidienne pour tous les riverains

Nuisance visuelle

Les éoliennes détruisent le paysage. Si, de loin, une éolienne peut paraître majesteuse, quand on s'approche ses dimensions oppressent par leur hauteur et leur ampleur. Même en montagne, les éoliennes semblent des verrues dans le paysage.

Personne ne souhaite voir fleurir des éoliennes depuis sa fenêtre. Tant pis, "il le faut, au nom du climat et de la transition écologique..." martèlent les media.

En s'immiscant au coeur du cadre de vie, ces montagnes de feraille cassent les repères visuels et troublent plus sûrement le voisinage que routes et usines.

Dans une région de plaine comme la nôtre (Pays d'Ancenis), les éoliennes écrasent de jour toutes les perspectives. Ce n'est plus un paysage à admirer, c'est un ballet de sorcières mécaniques.

Les coquelicots par Monet corrigé par Pompili

La nuit c'est bien pire : on dirait un immense terrain d'aviation ! Il est impossible d'observer les étoiles à proximité d'une éolienne.

L'impact visuel est clairement admis par l'Académie de Médecine qui recommande de "n’autoriser l’implantation de nouvelles éoliennes que dans des zones ayant fait l’objet d’un consensus de la population concernée quant à leur impact visuel, sachant que l’augmentation de leur taille et leur extension programmée risquent d’altérer durablement le paysage du pays et de susciter de la part de la population riveraine opposition et ressentiment avec leurs conséquences psychiques et somatiques." source

Sur le plan juridique, l'impact visuel n'est pris en compte que par le Code du Travail. Seuls les salariés peuvent se prévaloir d'une "gêne visuelle éolienne", mais pas les habitants ! Cette gêne se mesure par un éclairage insuffisant (soleil occulté plus de 30mn par jour).

C'est finalement un lunapark aux machines géantes qui a envahi les paysages incroyables de France. Si la France détient le record mondial de variété des paysages, qu'en est-il du record de pertes touristiques qui s'ensuivra ?

Nuisance auditive

Le bruit des éoliennes semble faire peser une menace qui gronde, tout comme un orage lointain.

Le danger auditif se mesure en niveau sonore (35dBA maximum). Les promoteurs de l'éolien affirment : "on gère ce problème, les nouvelles éoliennes sont encore moins bruyantes".

Même le Code de la santé publique a été amendé au nom de la politique énergétique. Le seuil d'infraction des nuisances sonores est augmenté de 30dBA à 35dBA pour l'éolien. Notez que ces 5dBA supplémentaires correspondent en acoustique au triplement de l'intensité de la source sonore !

Or le vrai danger, ce ne sont pas les sons, mais les infrasons. Les infrasons sont inaudibles. Seul l'oreille interne les capte. Ces vibrations correspondent à celui de votre coeur qui bat. L'entendez-vous ? Non. Seule l'oreille interne sent battre le coeur (environ 80/mn).

Ces infrasons ou vibrations "solidiennes" sont captés par tous les êtres vivants, tout comme les tremblements de terre. Les animaux les ressentent à des milliers de kilomètres. Votre oreille interne sera dérangée par les éoliennes quand elles tournent. Vous n'entendrez pas les éoliennes, mais vous saurez qu'elles tournent ou pas !

La gêne commence en dessous de 1 Hz, soit 1 pulsations par secone (60/minute). Cette gêne dépend de la puissance de la source. Tout dépend de la puissance des éoliennes.

Le pic nauséeux se situe entre 0,2 à 0,3 Hz. C'est exactement là que sont les nouveaux rotors éoliens à forte puissance (3MW) !

La gêne ressentie se propage jusqu'à 10km autour des parcs éoliens. Ne vous croyez pas à l'abri en restant "au vent", tous les êtres vivants subiront la loi des infrasons. On a aussi constaté des fissures dans des maisons riveraines, à cause des vibrations transmises par le sol. Et même à l'arrêt, les éoliennes émettent aussi des vibrations par leur mât.

La permanence du "danger éolien" inaudible mais ressenti par tous, dérange certaines personnes hypersensibles au bruit (acouphènes) voire même engendrent des troubles psycho-somatiques : stress, troubles du sommeil...

Sachez que ces vibrations solidiennes sont à l'étude chez les constructeurs automobiles (Noise Vibration Harshness Dpt). En effet, le "mal des transport" se résume aussi à des infrasons qui dérangent l'oreille interne.

Ceci prouve directement que la grande industrie est parfaitement au fait de ces problèmes, qu'elle nie totalement quand il faut installer des centrales éoliennes en pleine campagne.

Finalement les éoliennes constituent à la longue, par leur caractère entêtant, ni plus, ni moins, un véritable supplice imposé à leur voisinage (supplice de la goutte d'eau).

1 Gagnant 1000 Perdants


Champ électro-magnétique

Les centrales éoliennes fonctionnent en très haute tension (20000V). Ces forts courants émettent un champ électro-magnétique qui peut nuire aux alentours.

Or, tous les êtres vivants sont des conducteurs électriques grâce à l'eau du corps. Les nerfs et muscles fonctionnent par des processus électro-chimiques. Les champs magnétiques viennent perturber ces processus vitaux.

Ce phénomène électro-magnétique est accentué par la présence d'eau souterraine qui propage les courants électriques : sources, ruisseaux souterrains, nappes phréatiques... Ce sont des courants induits.

L'eau ionisée par des champs magnétiques peut aussi devenir impropre à la consommation -ou refusée par le bétail.

La zone proche des éoliennes est donc déconseillée à tous les êtres vivants hyper-sensibles :
-cardiaques ou porteurs de stimulateurs cardiaques (pace-maker)
-épileptiques
-autistes...

Conclusion

Tous ces points sont évidemment occultés par la politique nationale éolienne. Les écologistes en tête réclament plus d'éoliennes et les ministres successifs approuvent du chef. Les préfectures appuient les ouvertures de parcs industriels éoliens.

La boucle est bouclée : la France sera éolienne ou ne sera pas ! Ce qui n'a aucun sens si vous comprenez que les centrales classiques ne seront pas arrêtées pour autant et que c'est vous qui financez des centrales éoliennes au profit d'opérateurs étrangers, etc.

La puissance publique fait donc tout simplement fi de la santé humaine au profit des compagnies de l'énergie.